31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 14:08

 Les gastropodes et les céphalopodes étaient souvent victimes de prédateurs qui par leurs morsures pouvaient occasionner des lésions mortelles.

Mais, la plupart du temps, ce n'était que des blessures réversibles et l'animal avait la faculté de pouvoir de reconstituer sa coquille. Si un trou se forme pour une raison x ou y, une fine pellicule se place alors  à l'emplacement de la blessure, le carbonate de calcium qui constitue la coquille se reforme en quelques jours et obstrue l'orifice. Cette réparation laisse des traces bien visibles et modifie l'aspect de l'animal,changement dans la costulation des ammonites par exemples à tel point que ci l'on n'y prenait garde, de nouvelles espèces verraient le jour.

 

exemple d'un Stephanoceras : les cotes sont rétroverses vers le péristome.

73-005.jpg73-006.jpg73-010.jpg73-007.jpgL'enroulement est désaxé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        La blessure grandit avec l'accroissement

Partager cet article

Repost 0
bajocien14 bajocien14.over-blog.com - dans Explications Fossiles pathologiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • BAJOCIEN14.COM
  • : site dédié aux fossiles, Bajocien en particulié, Ammonites, Gastropodes etc.. vous y trouverez des articles sur le Bajocien et divers, des albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux de ma collection.Ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions .
  • Contact

images

Photos gratuites et libres de droits pour un usage personnel, pour tout autre usage faire un lien vers mon site en utilisant cette bannière :

logo 2 - Copie


bajocien14

Recherche

Communauté Les Bajocasses