31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 13:50

a. Déplacement vertical 

     Le système veineux des ammonites passe par le siphon, de la loge embryonnaire à la loge d’habitation où se trouvent les parties molles de l’animal, le siphon suit le ventre à l’intérieur de la coquille (chez le nautile, il traverse les cloisons dans la partie médiane). Le sang est incolore chez les céphalopodes,  c’est le sang qui véhicule le mélange gazeux nécessaire au déplacement. Le siphon est interrompu à chaque cloison ce qui fait que chaque loge est indépendante, (en cas de morsure car l’animal continu à vivre et reconstitue sa coquille, voir exemple plus loin).

 

 

 

                                      b.Déplacement horizontal des céphalopodes

     Comme chez les céphalopodes actuels, les ammonites avaient un système de propulsion qui était produit par un mouvement naturel, des membranes aspiraient l’eau (comme un système de poire) ensuite la propulsaient en contractant leurs muscles vers un genre d’entonnoir (hyponome) avec une pression plus ou moins forte suivant le besoin, fuir ou simplement se déplacer.

     De plus comme tous les céphalopodes elles étaient munies d’une poche à encre qui leur permettait de se dissimuler à la vue  des prédateurs simplement en envoyant un nuage noirâtre.

Vidéo déplacement des Nautiles.

 

test3.png

                                  

Partager cet article

Repost 0
bajocien14 bajocien14.over-blog.com - dans Explications
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • BAJOCIEN14.COM
  • : site dédié aux fossiles, Bajocien en particulié, Ammonites, Gastropodes etc.. vous y trouverez des articles sur le Bajocien et divers, des albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux de ma collection.Ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions .
  • Contact

images

Photos gratuites et libres de droits pour un usage personnel, pour tout autre usage faire un lien vers mon site en utilisant cette bannière :

logo 2 - Copie


bajocien14

Recherche

Communauté Les Bajocasses