Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 10:09
Spiniloma longispina
Spiniloma longispina (E Deslongchamps, 1843).

Famille : Strombidae Rafinesque, 1815.

Ce spécimen provient du Bajocien supérieur du Calvados, zone à Garantiana, taille 37 mm.

En savoir plus, site : Stromboidea et article Bajocien14 : ici

Partager cet article

Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 14:16
taille : Ø 120 mm x ép 85 mm à l'ouverture.
taille : Ø 120 mm x ép 85 mm à l'ouverture.
Cenoceras (Digonioceras) excavatum. (J de C. Sowerby* 1826).

Nautilus excavatus, Sowerby, 1836. d'Orbigny, 1843.

Description in Les Animaux Mollusques et rayonnés par A d'Orbigny : Terrains Jurassiques, Céphalopodes, Paléontologie Française et révision critique de la Paléontologie Française par J C Fischer..

Coquille renflée, lisse ou marquée de lignes d’accroissement. Spire non recouvrante, laissant apercevoir tous les tours dans l’intérieur, composé de tours déprimés et très arrondis sur le dos, élargis et anguleux au pourtour de l'ombilic qui est largement ouvert, en entonnoir profond et évasé. Les cloisons ne sont visibles qu'au début du tour externe; elles montrent une curieuse modification de l'espacement, avec un brusque resserrement pour une hauteur du tour de 30 mm, puis elles s'écartent de nouveau.

Le siphon est situé assez haut dans la cloison (dorso-ventral).

Le teste est lisse sur les formes adultes, réticulé sur les formes jeunes.

Digonioceras se distingue des Cenoceras par son dernier tour toujours plus large que haut.

* Jame De Carle Sowerby

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.
Cenoceras (Digonioceras) excavatum. (J de C. Sowerby, 1826).

Exemplaire dans sa forme juvénile, peu après l'éclosion, il possède 5 à 6 cloisons, sa taille réelle est de 20 mm.

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.

Croquis représentant Cenoceras excavatum selon Sowerby in d'Orbigny 1843.

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.

Digonioceras excavatum à droite, Cenoceras sp à gauche..

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.

Cenoceras sp.

Bajocien supérieur du Calvados, zone à Garantiana.

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.
Cenoceras (Digonioceras) excavatum. (J de C. Sowerby, 1826).

Taille 35 mm. Zone à Niortense du Calvados.

Cenoceras (Digonioceras) excavatum.

Cenoceras sp, zone à Parkinsonia du Calvados.

Taille réelle : 36 mm, noter l'ornementation réticulée de ce spécimen.

Partager cet article

Repost0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 10:33
Paragarantiana longidoides
Paragarantiana longidoides gen nov. (Gauthier,Trevisan, Joron, 2000). [M]

Ammonites de la zone à Garantiana du Calvados.

Spécimen adulte complet avec son péristome simple, sa coquille conservée, taille réelle : Ø 11 centimètres, épaisseur : 3,6 centimètres à l'ouverture, (à noter une fissure sur la loge d'habitation qui c'est recristallisée en calcite).

voir: article du 13/02/2014

Partager cet article

Repost0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 11:06
Pleurotomaria unisulcata.
Pleurotomaria unisulcata, d'Orbigny, 1854.

Famille Pleurotomaridae.

Coquille trochiforme à sommet aigu, tours ornés de stries transverses, entaille très étroite et très profonde. La bandelette de l'entaille est située vers le milieu des tours, elle est saillante, très fine, striée longitudinalement, délimitée en dessus et en dessous par une ligne enfoncée; dernier tour de spire un peu évasé, anguleux vers la base. L'ombilic est grand, en rampe d'escalier, l'ouverture est presque carrée.(non visible sur l'exemplaire présenté).

Pleurotomaria unisulcata.

Pleurotomaria unisulcata d'Orbigny, 1854. Taille réelle : Ø 30 mm x H 28mm. L'ornementation est partiellement cachée par des Bryozoaires encroutant ce qui rend la lecture moins facile.

Partager cet article

Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 09:20
Obornella fallax
Obornella fallax (E. Deslongchamps 1849).

Famille : Pleurotomaire.

Coquille trochiforme, conique, à sommet aigu; tours planes, couvert de petits plis obliques et de quelques stries transverses obsolètes, entourés prés de la suture, d'un cordon noduleux; entaille médiocre mais profonde: bandelette de l'entaille proéminente en son milieu, rarement plane, couverte de stries longitudinales situées prés du cordon; dernier tout anguleux et noduleux vers la base; celle ci est un peu convexe et couverte de stries concentriques bien marquées et d'autres rayonnantes. Ombilic petit voir presque nul, bouche presque carrée.

Fossile de l'oolithe de Bayeux.

Obornella fallax
Obornella fallax (E. Deslongchamps 1849).

Bajocien supérieur du Calvados, zone à Garantiana.

Taille réelle : 24 mm x 21 mm (apex cassé).

Partager cet article

Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 14:41
Asteracanthus , Agassiz 1837.

Asteracanthus , Agassiz 1837 . Longueur réelle 3 centimètres x 2,5 centimètres. Provenance Bajocien supérieur du Calvados, zone à niortense.

Classe : Elasmobranches .

Famille : Hybodontidae ( Agassiz, 1843 ) .

Requins dont la mâchoire est pourvue de dents broyeuses, plates, allongées, pouvant atteindre 5 à 6 centimètres, nageoires dorsales pourvue d'un rayon ou aiguillon, voir article :lien .

Asteracanthus , Agassiz 1837.

C'est en voulant mettre en valeur un gastropode que j'ai aperçu un fragment noire inhabituel dans ce genre de gangue, surprise, une dent broyeuse d'Asteracanthus certes usée mais bien réelle!

Asteracanthus , Agassiz 1837.

Comme le but premier était ce gastropode "Leptomaria amoena (E. Deslongchamps, 1849)", voici l'autre face du bloc "collage de renfort obligatoire" !!!

Partager cet article

Repost0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 11:31
71 x 54 x 45 mm
71 x 54 x 45 mm
Terebratula scillae (Seguenza, 1871).

Mollusques Brachiopodes du Pléistocène d'Italie.

Coquille ovoïde de grande taille pouvant atteindre 10 centimètres de longueur, commissure latérale uniplissée, crochet robuste et grand foramen, la valve dorsale porte deux plis partant du sinus frontal et s’atténue à l'approche du foramen. Le spécimen présenté mesure 7,1 centimètres et provient de la carrière de Albanese, région de Lecce dans Les Pouilles au sud de l'Italie. Pléistocène inférieur, Tortonien.

Terebratula scillae

Commissure latérale.

Terebratula scillae

Commissure frontale.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 10:57
Taille : 63 x 51 x 41 mm
Taille : 63 x 51 x 41 mm
Loboidothyris ingens, (Rollier, 1918).

Famille : Terebratulidae

Sous famille : Terebratulinae

Coquille de grande taille, épaisse, contour pentagonal, commissures latérales presque droites s'incurvant en forme de S à l'approche de la commissure frontale qui est sulciplissée.

Position : de Aalenien supérieur à Bajocien inférieur. Le spécimen présenté provient de la zone à Laeviuscula, Bajocien inférieur de Calvados.

Loboidothyris ingens

Loboidothyris ingens, (Rollier, 1918), possède un gros foramen rond.(vue sur la commissure latérale).

Loboidothyris ingens

Commissure frontale sulciplissée.

source : Les Brachiopodes Jurassique du Poitou par Jean-Michel Minot.

Partager cet article

Repost0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 11:02
Hauteur : 95 mm
Hauteur : 95 mm
Bathrotomaria scrobinula (E. Deslongchamps, 1849). "Forme adulte".
Famille Pleurotomaridae .

Bajocien supérieur du Calvados, zone à Parkinsonia.

Description de E.Deslongchamps : Coquille presque turriculée, à tours de spire autant arrondis qu'anguleux, à peine en forme de marche d'escalier, stries transverses bien marquées, disposées sur le dernier tour par intervalles inégaux; base subconvexe, couverte de stries concentriques; ombilic presque nul.

Bathrotomaria scrobinula II.

Dans la révision critique de J.C Fischer, Les taxons P. strigosa, scalaris (subscalaris) et textilis sont mis en synonymie avec Bathrotomaria scrobinula (E. Deslongchamps, 1849).

En comparant deux spécimens d'age différent, on se rend mieux compte des similitudes.

Partager cet article

Repost0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:42
Hauteur : 8 centimètres
Hauteur : 8 centimètres
Pleurotomaria armata. Münster, 1840.

Coquille épaisse, trochiforme, à spire médiocrement élevée, à sommet aigu; tours de spire en forme de marche d'escalier, couronnés de nœuds arrondis, transversalement striés, stries inégales, plus écartées et plus profondes prés de la suture et sur les nœuds que dans le voisinage de la bandelette; suture ondulée; entaille grande, assez profonde; bandelette de l'entaille plane, finement striée longitudinalement; dernier tour de spire formant avec la base un angle plus ou moins arrondi et nodifère en son contour; base convexe, lisse, excepté près de l'ombilic ou se voient quelques stries concentriques, bouche ovalaire.

Gastropode du Bajocien supérieur, oolithe ferrugineuse de Bayeux.

Pleurotomaria armata

Vue du dessous, stries concentriques proches de l'ombilic.

Pleurotomaria armata

Un autre grand spécimen du Bajocien d'Evrecy, 14. taille réelle : H 9 centimètres.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • : à propos de se site, il est dédié aux fossiles, à leurs descriptions, leurs études, à la façon de les mettre en valeur. Les fossiles du Bajocien y sont traités en particulier. Je décris les ammonites, les gastropodes et différents mollusques de ce niveau mais pas que, vous y trouverez des articles sur différentes espèces de fossiles, des fiches descriptives, de nombreux albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux, je vous présente ainsi ma collection. Ce site est ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions. Vous pouvez participer en m'envoyant les photos des fossiles que vous désirez faire connaitre, je peux également vous aidé à identifier vos fossiles, alors n'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

images

 

Recherche

Communauté Les Bajocasses