25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:03

 Hebetoxyites (Buckman, 1924 ).

 

Règne : Animalia

enbranchement : Mollusque

Classe : Céphalopodes

Ordre : Ammonoïdea (Zittel, 1884 ) .

Genre : Hebetoxyites (Buckman,1924).

 

Hebetoxyites est une forme primitive d'Oppellidés de forme discoïde plus ou moins renflée, Fernandez Lopez place Hebetoxyites dans l'environnement des Strigoceratidae comme un groupe proche de Strigoceras qu dériverait de Praestrigites . image jointe d'Hebetoxyites trouvée à la partie supérieur de la  Malière, provenance Maizet 14 (hors fouille), diamètre : 10 centimètres, épaisseur 2 centimètres à la naissance le la loge d'habitation qui est absente .

 

 

0081 1056

 

On peut y voir également l'ancêtre de Strigoceras : Strigoceras praenuntium ( Buckman) .

 

lien vers pdf

 

 

 

Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 13:57

Genre Spiroceras ( Quenstedt 1858 ).

Ammonite du Bajocien supérieur, zone à Garantiana, forme hétéromorphe, les ammonites du genre Spiroceras peuvent atteindres plusieurs dizaines de centimètres, le genre s'étend jusque dans le callovien . Longtemps cette ammonite a été considérée comme ayant des signes de dégénérescence, elle a été classée ensuite dans la famille des Stephanoceratidae ( Neuymar 1875), sous famille des Spiroceratinae ( Hyatt 1900 ), cette ammonite dérive des Strenoceras avec laquelle elle a des points communs, notamment les deux rangées de tubercules latéro ventral qui sont séparés par une bande lisse . Les formes sont variables, communément en spirales, hélicoïdales,  ou encore plus ou  moins droites .

 

ci après quelques images de Spiroceras du Calvados, région d'Evrecy .

 

 

 

         Copie-de-Copie-de-09.jpg

Spiroceras orbignyi ( Baugier et Sauzé 1843 ). (M)           

 

 

 Spiroceras annulatum ( Deshayes, 1831 ). 11 centimètres (m).

(voir album).

 

 

0082 084

                                                       

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 16:08

Remplissage de terrier du à un mollusque fouisseur.

voici sur cette image le remplissage d'un terrer fossile dans le Bajocien supérieur de la région d'Evrecy 14. Les flêches en rouges indiquent le bord du remplissage et les oolithes qui curieusement sont toutes rangées régulierement à l'intèrieur du tube , une cloison est visible à droite, à l'extrémité gauche un remplissage de matières plus claire, certainement la trace d'une ancienne matière organique, la flêche verte indique le rengement anarchique normal de l'oolithe de Bayeux. (zoom sur image)0081-1050.jpg

 

terrier in situ, longueur 58 cenimètres, Maizet 14 ( laissé en place ).

0081-1028-copie-1.jpg

Repost 0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 10:58

Déroulement de la fouille faite à Maizet .

 

Après avoir défini l'endroit précis de la fouille, le travail commence par l'intervention du tractopelle pour un décapage de surface .0081-997.jpg

 

Ensuite, deux tranchées parallèles sont creusées à chaque extrémité du chantier afin de faire apparaître les couches fossilifères et se rendre compte du pendage .0081-1000-copie-1.jpg

Le professeur Gulio Pavia examine ensuite ces couches et fait ressortir les différents niveaux à l'aide d'un marteau de géologue ainsi les différentes strates apparaissent ce qui permet de donner une ligne de conduite pour la suite du repérage des différentes couches à étudier. La couche à Stephanoceras étant bien visible et sans équivoque, elle sert pour le premier point de repaire, un cordon et tendu horizontalement de part et d'autre de ce niveau pour en délimiter la base et le haut, cette couche portera le numéro six .

0081-1012.jpg

L'étape suivante consiste à bien mémoriser les autres niveaux, à la suite d'un petit briefing Gulio Pavia donne ses instructions pour la suite de la fouille, montrant tour à tour les différents niveaux, les éventuels rétrécissements dans les couches et les lentilles apparentes dans la couche verte (Bajocien inférieur), ainsi une coupe complète se dessine petit à petit et la fouille peut alors commencer. Chacun (e) a son propre travail la recherche commence bien sur par le haut de la coupe, en l'occurrence la zone à Parkinsonia, étant épaisse, elle est divisée en trois pour le marquage des fossiles, on a donc une partie haute , centrale et basse . Le marquage prend alors toute son importance, en plus du numéro de la couche, s'ajoute une marque indiquant la position de l'ammonite par rapport au plan de coupe, un point sur le dessus indique que l'ammonite est bien horizontale ainsi qu'une croix pour le dessous, un trait horizontal surmonté d'un trait oblique indique une inclinaison et le même trait surmonté d'une verticale indique une position perpendiculaire à la couche ( se qui est important pour l'étude future d'un éventuel remaniement). Chaque ammonite est alors étiquetée et emballée, travail qui est confié à Mme Pavia.

 

0081-1021.jpg

 

Chaque couche fouillée est grattée, brossée pour faire ressortir les fossiles puis une photo est prise pour avoir une vue d'ensemble, c'est seulement après qu'elles sont prélevées (opération délicate car trop prés de la surface elles sont gélifractées), j'ajoute que certaine sont restées deux jours en place à la vue de tous, vous comprendrez mieux la discrétion pour de tel travaux compte tenu de se qui se passe sur certains chantier!!!

0081-1016-copie-1.jpg

 

0081-993.jpgCalliphylloceras d :16 centimètres et Parkinsonia : 18 cm

 

 

 

0081 994

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En descendant couche par couche, on est sur de la position stratigraphique de chaque ammonite, on peut également constater que certaines ont été remaniées et que d'autres passent d'un niveau à l'autre sans modification apparente et continuent leurs évolution dans les niveaux supérieurs. Étant sept chercheurs en permanence, les taches sont réparties pour chacun comme dit plus haut, pour ma part, après avoir décapé deux mètres carré de la zone à Parkinsonia, mon travail a consisté à descendre couche par couche sur à peu prés un mètre carré et demi et une hauteur de quatre vingt centimètres, ce travail m'a demandé sept jours, un vrai jeu de patience indispensable pour un bon résultat . Ce genre de travail procure une ouverture d'esprit ainsi qu'une approche totalement différente du milieu fossile.

0081-1027.jpg

 

La fouille qui a été faite a permis de mettre à jour quelques espèces non encore décrites dans le Calvados dont une exceptionnelle découverte par Marta à la base du Bajocien supérieur zone trés riche en microconques ( avec infraparkinsonia, pseudo garantia, microbajocisphinctes, microlissoceras etc etc.). Respectueux du travail de Gulio Pavia, je ne peux m'immiscer d'avantage dans la description de cette fouille, une publication fera suite ainsi qu'une petite exposition en la Mairie de Maizet . Pour le reste, beaucoup de moments de partage et de convivialité, des repas pris en commun dans la maison de Gerard Lecorsu Maire de Maizet que je remercie à nouveau pour sa disponibilité et son accueil malgré ses obligations et sa surcharge de travail au sein de sa commune et bien sur un grand merci à mon ami Gulio Pavia pour m'avoir fait partager ces moments inoubliables .

0081-1008.jpg

                                                             G.Pavia donnant ses instructions

 

 0081-1022.jpg                                                                                                         

      tous en plein travail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                Prélèvement d'une Cadomites en place.

             
                                                      

0081 1020

 

 

Moment de repos avant la reprise !!!

0081-1009.jpg

 

"A noté la visite sur le chantier de Jacques Avoine et de Anne-Lise Giomi conservatrice de la RNN Falaise du Cap Romain , montrant ainsi leurs intérêts pour nos travaux, et laissant filtrer quelques infos sur un projet de coupe du Bajocien dans la région de Bayeux " Présence également sur cette fouille de Daniele Ormezzano conservateur du muséum des sciences naturelles de Turin".

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans reportages
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 13:45

MAIZET,FOUILLE DANS LE BAJOCIEN.

anna.marco.aldo.gulio-.pierro-0081-1010.jpg                                                            (Marta, Marco Pavia, Aldo, Giulio Pavia, Pierro.

Voici quelques jours se terminait une fouille Paléontologique dans la petite commune de Maizet, Je tiens absolument à remercier monsieur Gérard Lecorsu Maire de la commune, monsieur Duval ainsi que le conseil municipal qui après délibération a bien voulu nous accepter sur un terrain communal afin d'y effectuer une fouille dans le Bajocien .

A la demande de mon ami le professeur Gulio Pavia de l'université des sciences de la terre à Turin, éminent paléontologue reconnu mondialement pour ses ouvrages sur les ammonites du Bajocien, j'ai été chargé de négocier auprès des autorités locales les autorisations nécessaires à la bonne marche de ce projet .Après avoir reconnu le terrain il y a quelques mois avec Gulio Pavia et son ami Aldo de Faveri, nous avons décidé que les fouilles se feraient courant Septembre 2010 à l'endroit prévu avec M Gerard Lecorsu, la discrétion étant de mise compte tenu de ce qui se passe dés qu'un chantier voit le jour dans la région d'Evrecy , rien n'a filtré sur ce projet !!!

Cette fouille a permis de mettre en évidence une coupe du Bajocien un peu différente, des ammonites non encore décrites dans la région . Le résultat des fouilles demandera plus d'un an à la suite duquel une exposition permanente aura lieu dans les locaux de la Mairie de Maizet. J'ajoute que pendant deux semaines, j'ai eu le privilège de participer à cette fouille et que j'en retire une expérience formidable, une meilleur appréhension des niveaux géologiques et surtout le partage d'un moment exceptionnel au contact d'une équipe de chercheurs avec laquelle j'ai passé des moments inoubliables, tant sur le plan humain que scientifique, qu'ils en soient tous remerciés . Mes remerciements  vont également à Dominique et son épouse (agriculteurs à Maizet) qui nous ont fait découvrir divers affleurements dans leurs champs .( à suivre un reportage sur ces fouilles),0081-996.jpg

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans reportages
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 09:15

Les Zoophycos sont des traces fossiles structurées formant des faisceaux de stries arquées

Les Zoophycos correspondent à des traces de développement que des vers ont réalisé durant leur recherche de nourriture à travers le sédiment. Les Zoophycos se rencontrent de manière sporadique dans les niveaux calcaires, ils pullulent dans le Bajocien inférieur au contacte avec la Malière, ces traces sont connues depuis le Paléozoïque jusque dans le Cénozoïque, elles ne mesurent que quelques millimètres de large et forme des réseaux en U,

Sur les images jointes, on voit bien le développement de ces réseaux ,

  ( zoom)

0081-1018.jpg0081-1016.jpg

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 23:00

Bienvenu chez Bajocien 14, une autre façon de voir les choses, un site réservé particulierement au  Bajocien du calvados,mais aussi à tout ce qui touche à l'actualité de notre passion commune, les fossiles. Ce site qui  évoluera avec le temps (la préparation des fossiles est très longue) et beaucoup d’espèces sont encore à trouver.

     Un site réservé aux amateurs de "cailloux" qui viennent régulièrement dans notre région pour chercher quelques fossiles, un moyen d’identifier leurs trouvailles. Dans la mesure de mes possibilités, étant amateur moi-même, j’ai sélectionné quelques espèces de ma collection, ramassées  avec beaucoup de passion, toutes sont dignes d’intérêt, certaines sont vraiment petites, ce sont souvent les plus complètes, je ne suis pas un scientifique donc merci de votre indulgence pour les erreurs d’interprétation, vous pouvez toujours me laisser un petit mot dans le lien prévu à cet effet, merci d’être courtois et je vous répondrais avec plaisir. Peu-être  que certains d’entre vous serons désireux de participer à ce site afin de faire connaître  leurs découvertes sortant de l’ordinaire, une possibilité de faire connaître de nouvelles espèces …

«  Un conseil, le bajocien est très riche, avant de taper sur un bloc, observez le bien, de belles petites pièces s’y cachent, le coup de  marteaux est  souvent plus rapide que le coup d’œil… »

 

 Un peu d’histoire

                      

    Le bajocien pris entre Aalénien et Bathonien date de -173 millions d’années pour le début de l'inférieur  et -166 millions pour la fin du supérieur (chiffres qui varient selon les auteurs), nous sommes à l’ère secondaire, au jurassique moyen (dogger). A cette époque, la mer "Téthys"était peu profonde mais ouverte sur le Gondwana, peu profonde en Normandie ce qui favorisa le développement des gastropodes, les ammonites y étant fortement représentées et trés variées. Le Bajocien trouve sa racine dans le mot Bayeux (sous préfecture du Calvados) ville dont les habitants à l’époque romaine étaient  les bajocasses.

Mis en évidence par Alcide d’Orbigny, fondateur de la paléontologie stratigraphique, c’est lui qui en 1849 créa l'étage Bajocien d'aprés la localité de Bayeux. Michel Rioult en 1964 proposa comme stratotype du Bajocien  la falaise des Hachettes à Sainte -Honorine des pertes, en effet c’est le seul endroit en Normandie ou toute la coupe du Bajocien est visible sur toute sa hauteur. "attention, ce site est absolument interdit à toutes extractions de matériaux".

 

 MOI- MÊME

     Lionel, collectionneur depuis 40 années, passionné depuis tout petit par les cailloux et la nature, enfant, habitant un petit village de  l' Orne (condé sur Sarthe) non loin d’Alençon célèbre pour son diamant et ses dentelles, diamant qui était du très beau  quartz fumé provenant des carrières de Pont-Percé à Condé sur Sarthe, superbe quartz n’ayant rien à envier à celui des Alpes, vous voyez où je veux en venir, je pense que ma passion vient de cette époque où sale gamin je ramassais déjà tout ce que je trouvais : pierres de toutes sortes, monnaies balles de guerre mais aussi la présence d'un super biface en silex posé sur un meuble !

     Je dois également l’envie de connaître les choses à un professeur exceptionnel, homme rude pour moi enfant à l'époque mais tellement intéressant par sa grande culture générale et sa manière de partager, merci professeur Sabatier.

 

                                                                                                  

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans moi-même
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 17:42

Sphenodus cf longidens (Agassiz, 1843).

 Neoselaciens apparus au Trias fait parti des ancêtres de l'ensemble des requins actuels . Au Bajocien ils sont représentés par les Synéchodontiformes ( Sphenodus, Synechodus, Paraorthacodus).

Sphenodus,  le plus fréquent dans le Bajocien du Calvados a une dentition conçue pour déchiqueter , couronne dentaire étroite, effilée, profil sigmoïdal, présence de plis trés fins à la base. La racine a une face basale plane, pas de sillons mais présence de canaux nutritifs ( foramens). ( sources : fossiles du Bajocien du Luxembourg) .

 

09 001  Sphenodus cf longidens, Bajocien d'Evrecy, taille : 13 mm         

Repost 0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 13:54

GISEMENT FOSSILIFERE DE LOUPIAN 34

 

Entre Mèze et Villeveyrac le gisement fossilifère de Loupian se situe dans le prolongement d'une ancienne carrière pour l'exploitation de la Bauxite "La Combe Rouge" . Quitter Loupian par la route de Cambellies, on accède à une ancienne carrière montrant une base transgressive de l'Hélvétien sous un faciès de sable jaune et gris d'age Miocène. La couche jaune est accessible dans les talus au Sud Sud Est de la carrière . Un faune extrêmement abondante de dents et de divers fossiles y est présente ( poissons, crocodiliens, mollusques et des restes de crustacés) et  peu y être récoltée. Pour cela, il faut creuser des excavations en bordure des talus d'une profondeur  suffisaments importantes pour attiendre la couche fossilifère d'une épaisseur de 10 à 20 centimètres, un travail qui se fait non sans difficultés, le sable est très compacte, de plus vous pouvez tombé sur d'ancies travaux, la nature reprend vite ses droits . Les sables gris sont plus ou moins accessible en bodure de la carrière "Danger" Pour une bonne récolte, prévoir plusieurs jours sur place, se munir d'une pelle, pioche, marteaux et burins et surtout n'oubliez pas un tamis, il y a de très nombreuses petites dents ainsi que de minuscules vertèbres de poissons . A noté présence d'oursins Clypeaster en bordure de l'étang, sous l'ancien puits .

            Loupian.jpg

   zoom

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans reportages
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 09:41

Nos amis et voisins Belges sont très actifs en matière de communication et de recherche de fossiles, ils nous font par régulièrement de leurs découvertes via leurs blogs ou forum.

Voici un nouveau blog : Fossiles de Belgique et d'ailleurs.

A l'initiative d'un jeune passionné, ce blog en construction à déjà l'étoffe d'un grand . Ses fossiles de prédilection sont les dents de Requins, les vertébrés, les ammonites, avec un faible pour le Tertiaire de Belgique, nul doute qu'il ira loin dans son projet, se que je lui souhaite de tout coeur.

Bon vent et bienvenu dans la communauté "les Bajocasses" qui est ouverte à tout les over- blog qui traitent de notre passion à tous, la paleontologie et  tout se qui touche la nature.

 

voici le lien pour se nouveau blog :  http:// phanerezoic.over-blog.com/

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Sites externes
commenter cet article

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • BAJOCIEN14.COM
  • : site dédié aux fossiles, Bajocien en particulié, Ammonites, Gastropodes etc.. vous y trouverez des articles sur le Bajocien et divers, des albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux de ma collection.Ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions .
  • Contact

images

Photos gratuites et libres de droits pour un usage personnel, pour tout autre usage faire un lien vers mon site en utilisant cette bannière :

logo 2 - Copie


bajocien14

Recherche

Communauté Les Bajocasses