Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 13:57

A la vue de l'image, article qui précède, (lien) il me semblait impossible de recoller l'ensemble des morceaux , En procédant au collage, je me suis vite rendu compte que je n'avais pas tout les éléments du puzzle, je me suis donc rendu à nouveau sur le site pour récupérer les derniers fragments de ma pièce !

 

P1070613

P1070617                                                  Assemblage du puzzle .

 

P1070604

P1070609

Suite à cet assemblage, je suis en mesure d'identifier ma trouvaille, un aiguillon d'Asteracanthus , Incomplet certes mais très rare dans le Bajocien du Calvados à tel point que je croyais avoir fait une découverte importante, en cherchant dans la littérature ancienne,  j'ai retrouvé sa trace .

 

 

Louis Agassiz 1836, dans : recherches sur les Poissons Fossiles, décrit un nombre important de genres à l'aide d'échantillons provenant des Calcaires Carbonifère de Bristol en Grande Bretagne .

 

MM Buckland et De La Brèche ont désignés sous le nom d'Ichthyodorulithes, les rayons de nageoires que l'on trouve fossiles .

Quelques fois pris pour des mâchoires par des Paléontologues de l'époque, l'étude effectuée par L Agassiz démontre que ce sont réellement des rayons osseux de nageoires semblables aux piquants que possèdent différents poissons cartilagineux vivants .

Les rayons ou « Aiguillons » d'Asteracanthus sont en général assez grands, légèrement arqués, arrondis sur le bord antérieur, armés de deux rangées de dents à leurs bords postérieur et entièrement couvert de tubercules étoilés à leurs surface, la base est lisse à la partie inférieur . On remarque un long sillon évasé dont les bords sont arrondis . Les aiguillons sont caractéristiques des terrains jurassiques, surtout Kimmeridgien et Portlandien (voir Hybodus), En Normandie, Asteracanthus est surtout signalé dans le Bathonien ( Vésulien des anciens auteurs) .

 

A. Bigot en 1896 dresse une liste des divers Sélaciens Jurassiques du Calvados et de l'Orne .

voici quelques exemples :

Hybodus sp, Bajocien inférieur de May sur Orne 14 .

Hybodus inflatus, Agassiz, Bajocien supérieur de Sully 14 .

Strophodus* dents indéterminables du Bajocien supérieur de Sully 14 .

Asteracanthus ornatissimus, Agassiz .

Asteracanthus magnus, Agassiz, Bathonien de Ranville 14 .

Asteracanthus semisulcatus, Agassiz .

Asteracanthus reticulatus, Oxfordien de Villers sur Mer 14 , et surtout Asteracanthus sp, un fragment d'une grande épine (collection Michelin, Ecole des Mines) Provenant du Bajocien supérieur de Croisilles dans le Calvados, une espèce voisine de A, semisulcatus, Agassiz .

 

L'exemplaire que j'ai trouvé (incomplet) à une longueur de 23 centimètres, il possède la partie inférieur qui est lisse mais dont il manque environ 2 cm, la partie médiane qui est creuse, évasé avec un des bords présent à une hauteur de 5 centimètres, ce bord est arrondi, les bords se rapproche vers la partie supérieur mais sans se rejoindre pour former l'aiguillon proprement dit, j'évalue cette partie manquante à 15 centimètres ce qui nous aurez donné une longueur totale de : 40 centimètres,  laissant supposé un requins de très grande taille, plusieurs mètres .

 

P1070624                               ensemble des morceaux recollé et  reconstitué .

 

Asteracanthus , Agassiz 1837 . Longueur réelle 23 centimètres , Bajocien supérieur, zone à niortense / Garantiana, provenance : Evrecy, travaux de 2008 .

 

Classe : Elasmobranches .

Famille : Hybodontidae ( Agassiz, 1843 ) .

Requins dont la mâchoire est pourvue de dents broyeuses, plates, allongées, pouvant atteindre 5 à 6 centimètres, nageoires dorsales pourvue d'un rayon ou aiguillon .

Synonymes : Curtodus , Sauvage 1867 .

                    Strophodus* Agassiz, 1838 .

 

Asteracanthus sp

Dent d'Asteracanthus, Callovien des environs de Caen taille 35 mm "à noter un petit montage sur la droite, la dent n'étant pas complète " .

 

"pour la petite histoire",

*Strophodus signalé dans le guide de Normandie (guide géologiques régionaux, Masson ), à une époque m'a fait me précipiter à Falaise 14, ou des dents étaient signalées, n'ayant aucune description, j'ai ,trouvé ce jour la, une petite dent de 5 mm que j'avais baptisée Strophodus !!! à ce jour, je n'ai toujours pas le nom de cette petite dent ...

Asteracanthus ( sortie Aout 2012 suite) .

images manquantes

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 10:11

Morphoceras macrescens
Morphoceras macrescens
Morphoceras macrescens (M) (S.Buckman,1923) .

Ammonite de la zone à zigzag, sous zone à macrescens.

Famille Morphoceratidae .

Taille réelle : diamètre : 95mm, provenance  Bessin 14.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:23

Ferrythyris ferryi  ( Deslongchamps, 1861 ) .

Famille : Terebratulidae

sous famille : Terebratulinae


Coquille de petite taille à moyenne, plus ou moins globuleuse, crochet massif, court et droit touchant presque l'umbo dorsal, commissure frontale paraplissée avec des intraplications multiple sur l'exemplaire figuré ci après qui est une variante des divers formes de Ferrythyris ferryi . Commissure latérale s'incurvant fortement vers la valve dorsale . Les plis de la valve dorsale sont à peine marqué mais présents .


P1070365                     Commissure frontale "bord frontal frangé" largeur 15 mm .

 

P1070366

                                 vue sur commissure latérale, longueur 20 mm .

 

P1070367                                Valve dorsale, foramen circulaire presque droit .

 

P1070369-copie-1

Valve ventrale, Ferrythyris ferryi (Deslongchamps, 1861 ) Bajocien supérieur, zone à Parkinsonia, oolithe de Vandenesse, Nièvre 58 .

 

source : Les Terebratulidae du Dogger dans le Maconnais , le Mont d'Or Lyonnais et le Jura méridional . Y Almeras 1970 .

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 16:53

Empreintes fossiles sur Huîtres, xenomorphisme .

 

Xénomorphe, tire son nom du Grec Xenos, étranger et morphe, forme .

on peux en déduire que le xénomorphisme est l'action de prendre la forme d'un corps étranger du moins dans le sujet qui nous intéresse, c'est un phénomène qui est observable sur certain bivalves notamment les huîtres fossiles ou actuelles .

Certaines espèces d'huîtres ont besoin d'un support pour se développer .

Pour bien comprendre ce phénomène, il est bon de connaître comment se développe l'huître .

L'huître est d'abord un œuf qui devient une larve pélagique* pourvue de cils qui lui permette de se déplacer dans l'eau, avant sa vie épibenthique (ou sessile*) , ultime étape ou elle se fixe au fond sur le substrat .(à noté, les huîtres qui ne se fixe pas  ont une vie benthique : sur le fond ) .

Cette petite larve trouve donc un support qui lui convient et elle s'y fixe . Cette phase est définitive, elle passe alors de l'état de larve à naissain (c'est à cette période que l'huître développe sont crochet permettant l'ouverture des deux valves) puis d'huître; à ce stade la coquille est très fine, presque transparente et jointive, elle épouse la forme de son support dans les moindres détails, créant ainsi une empreinte positive à l'intérieur de sa valve gauche (valve fixée au substrat) et une empreinte en négatif à l'extérieur . La valve droite reproduit également et fidèlement les moindres reliefs de son opposée, à l'intérieur en négatif et à l'extérieur en positif (que l'on appel communément le couvercle !) .

 Par la suite l'huître grandit, les valves s'épaississent en feuillet et les empreintes internes s'amenuisent peu à peu sauf à proximité du crochet (voir image 2) .

L'exemple qui suit montre une empreinte en positif d'un support qui était à l'origine un mollusque bivalves de l'Oxfordien .

 

 x 2

Empreinte en positif  de Myophorella sp sur le dessus de la valve droite d'une huître de l'oxfordien (collection C. Mars ) .

 

intérieur de la valve gauche, la flèche indique l'empreinte en négatif laissée par le x - Copie

support sur la valve droite et reproduite au stade jeune de l'huître .

 

x 3    image retouchée donnant un aperçu réaliste de l'huître à un stade plus jeune .

 

Empreinte d'ammoniteHuître ayant conservée l'empreinte d'une ammonite sur sa valve droite, Oxfordien de Villers sur Mer 14 , (ma collection) .

 

Après ces exemples, vous ne regarderez plus les huîtres de la même façon !

 

 

nota : si vous avez des images d'autres exemples fossiles et que vous voulez les publier, contactez moi .

 

*petit lexique pratique

 

 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 13:34

Après une prospection avec mon jeune ami Quentin dans le Callovien inférieur des environs d'Alençon dans l'Orne à la recherche de Brachiopodes , sur le retour, nous décidons de faire un petit arrêt afin de fouiller des déblais daté du Bajocien provenant d'anciens travaux des environs de Caen , Les quelques m3 restants nous ont permis malgré tout de faire une petite récolte intéressante , Les images qui suivent montre un bloc prometteur contenant une belle ammonite avec sa contre empreinte ainsi que les photos de nos deux compères en pleine action, 47 ans d'age nous séparent mais une passion commune nous réunis, c'est ça aussi les fossiles, partager des moments rares à la recherche du passé !!!

P1080313

P1070483


P1070489                            Le bloc à son ouverture, le marteau donne l'échelle .


P1070491 - Copie                                                Ammonite avant "l'accident" .

 

Malheureusement en réduisant le bloc pour le transporter, celui ci c'est brisé Cassant ainsi l'ammonite en deux et brisant ainsi l'espoir de mon jeune ami d'emporter avec lui une jolie pièce !

Quoi qu'il en soit, nous avons emporté avec nous les morceaux du dit bloc , Me l'ayant confié, j'ai pu le recoller avec de la colle à bois, après un long séchage et quelques heures de percuteur, de brossage minutieux voici une pièce fort intéressante puisqu'elle montre des formes Macroconques et microconque de Caumontisphinctes .

 

P1070619

Bloc après  réparation, avec Caumontisphinctes hennigi, (M) genre Caumontisphinctes Buckman 1920,et (m) genre Infraparkinsonia Westermann,1956 .


P1070620

Ammonites du Bajocien supérieur, zone à niortense, sous zone à polygyralis, horizon à Caumontisphinctes, formation : oolithe ferrugineuse de Bayeux , taille réelle de l'ammonite : 47 mm, épaisseur 9 mm .

 

De mon coté puisque un malheur arrive rarement seul, l'exploit du jour a été de briser un bloc d'un seul coup de marteau, l'image qui suit montre l'ampleur du désastre et laisse à pensé qu'il y aura un long et minutieux travail de recollage pour reconstituer ce qui à mon avis ressemble fort à un aiguillon d'Asteracanthus, d'où un prochain article à suivre dans quelques jours .

P1070578

 

(Nota : ces déblais sont à ce jour disparu et du Bathonien stérile est stocké à la place),

merci Quentin pour ta participation à cette sortie .

Partager cet article
Repost0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 16:28

  Les Météorites, des objets célestes qui fascinent l'homme depuis la nuit des temps .

 

                                         Météorites 

     Météorite Campo del Cielo tombée en Argentine il y a environ 5000 ans .Campo del Cielo est le nom de la plaine ou a été trouvée cette météorite , c'est la plus massive au monde, les premiers fragments furent découvert en 1576 par des explorateurs espagnols , la masse récupérée est d'environ 100 tonnes .
 
P1070478

 

P1060189La chute de la météorite Sikhote-Alin, le 12 Février 1947 à 10h38 fut  remarquable. Elle c'est produit dans une région boisée de la Sibérie orientale, des milliers de personnes ont pu assistées à ce phénomène, son poids a été évaluée à environ un millier de tonnes et le diamètre à 6 ou 7 mètres .

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 17:35

Clypeus plotii ( Leske, 1778 ) .


Famille Clypeidae Lambert, 1898 .

Oursin irrégulier du Bajocien supérieur de Meurthe-et-Moselle récolté pendant les travaux TGV du viaduc de Jaulny .

 

P1070573              oursin en vue apicale taille réelle : 98 mm (clique pour vue orale) .

 

P1070575                                       vue de profil, clique pour vue arrière .

 

P1070571                                    encroutement d'huitres sur appareil apical .

 

 

mots clés : oursins fossiles, echinoid sea urchin, Jaulny, Clypeus

Partager cet article
Repost0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 14:41

Bryozoaires fossiles du jurassique .

Embranchement des Lophophoriens .

Sous embranchement des Bryozoaires .

 

Plusieurs étages du jurassique sont très riches en Bryozoaires, c'est  à leurs présence dans certaines couches des environs de Caen que l'on nomme calcaire à polypiers qu'ils ont été mis en évidence par Michelin qui en figuré de trés nombreux exemplaires . Parmis les auteurs qui ont contruibué à la connaissances, à la notion de genre et d'espèce , on peu citer : Lamouroux, Goldfus, J. Fleming, Jhon Phillips "pour ceux de grande Bretagne", A. d'Orbigny, E. Deslongchamps " genre Diastopora pour ceux de Ranville,  Luc et Langrune", Quenstedt ainsi que bien d'autres .

Les Bryozoaires du grec bruon = mousse et zöan = animal sont dit coloniaux  avec des formes ramifiées ou encroûtantes, là, ils colonisent tout genres de supports : huîtres roches, bivalves, gastropodes etc etc ...

Plusieurs familles existent, les Diastoporidae, les Tubuliporidae, les Escharidae qui donnent naissance à de nombreux genres dont les Stomatopora; rameaux grèles souvent dichotomes et fixés dans toutes leurs étendues en formant un réseau irrégulier à filaments traçants . Les exemplaires décrit par Michelin proviennent de l'oolithe ferrugineuse de Croisilles et des environs de Bayeux , exemple de Stomatopora dichotomoides (d'Orbigny 1850 ), Alecto dichotoma, Michelin, 1840 et Quenstedt, 1852 , le genre Berenicea Lamouroux, 1821, avec Bereniceras une espèce encroûtante qui est formée de couches superposées à testules cylindriques, courtes et soudées entre elles .

 

P1070549

Bereniceras (Rosacilla) diluviana Lamouroux, 1821 (taille 1 cm ) .Famille Diastoporidae

  (encroutement post mortem, l'ouverture du brachiopode étant obstruée par le Bryozoaire) .

B

Bryozoaire encroûtant sur Brachiopode du callovien de l'Orne et Térébratule du Callovien de Saône et Loire . (clique sur image du haut pour détails) .

 

img008

extrait de : Les Bryozoaires fossiles de la formation Jurassique par J. Haime, 1854 .

merci à gryph58 pour ses photos callovien de Saône et Loire ..

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 10:58

Torquirhynchia torquata, Laurin, 1984 .

 

Brachiopoda, Dumesnil 1806 .

Famille : Rhynchonellidae, genre Torquirhynchia, Childs 1969 .

Brachiopode du jurassique, Callovien inférieur .

Particularité des Torquirhynchia, en vue frontale, une forte asymétrie qui crée un décalage soit à droite soit à gauche .


P1070520

Torquirhynchia torquata (Laurin, 1984 ) . Callovien inférieur de Damigny 61 . Taille réelle : 19 X 18 X14 mm . Vue sur commissure frontale .

 

P1070515                                                     Commissure latérale .

 

Voir image ici 

et autres ici

Partager cet article
Repost0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 10:12

Dorsoplicathyris dorsoplicata Deslongchamps, 1856 .


Sous famille : Terebratulinae Gray 1840 .

Famille : Terebratulidae Gray 1840 .

 

                                                 Callovien


  Dorsoplicathyris dorsoplicata Deslongchamps 1856 . Callovien du Mâconnais, taille réelle : 33 X 24 X 18 mm .

Gros foramen circulaire, crochet fort en contact avec la valve dorsale .

 

 


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • : à propos de se site, il est dédié aux fossiles, à leurs descriptions, leurs études, à la façon de les mettre en valeur. Les fossiles du Bajocien y sont traités en particulier. Je décris les ammonites, les gastropodes et différents mollusques de ce niveau mais pas que, vous y trouverez des articles sur différentes espèces de fossiles, des fiches descriptives, de nombreux albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux, je vous présente ainsi ma collection. Ce site est ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions. Vous pouvez participer en m'envoyant les photos des fossiles que vous désirez faire connaitre, je peux également vous aidé à identifier vos fossiles, alors n'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

images

 

Recherche

Communauté Les Bajocasses