14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 10:55
Hemicidaris luciensis

Hemicidaris luciensis, d'Orbigny, 1850.

Genre Hemicidaris Agassiz , 1838 .

Famille : Hemicidaridae Wright, 1857 .

Hemicidaris luciensis d'Orbigny 1850 . Bathonien supérieur de Luc sur Mer 14 .

Hemicidaris luciensis

Hemicidaris luciensis

Petit bloc de 9 x 6 centimètres avec les radioles.

Hemicidaris luciensis

Hemicidaris luciensis d'Orbigny 1850.

Appareil masticateur visible.

En savoir plus sur cet oursin régulier : article

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Oursins Bathonien
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 10:39

Oursins réguliers du Bathonien supérieur du Calvados .

Genre : Gymnocidaris Agassiz 1838 .

Famille : Hemicidaridae Wright, 1857 .

Gymnocidaris pustulosa (Agassiz, 1847 ) .

 

Gymnocidaris pustulosa est surtout signalé dans l'oolithe inférieur de Langrune et dans les Caillasses de Basse Ecarde . Il est également possible de le récolter  entre Luc et Lion sur Mer dans les marnes grises de l'estran . Il y est rare et de petite taille : 22 mm .

A. Vadet le décrit comme un grand Hemicidaris dont les tubercules interambulacraires adapicaux sont réduits et entourés de nombreux granules miliaires . Les tests atteignent une grande taille : 40 mm à Saint Aubin et Langrune "rappel extraction interdite sur ces gisements protégés" Les tubercules ambulacraires sont gros et ne diminuent de taille qu'au dessus de l'ambitus . Le cercle scrobisculaire n'est pas complet et les granules ont des mamelons bien développés . Les radioles sont nombreux et lisses, de section losangique .

 

P1060887          Gymnocidaris pustulosa ( Agassiz, 1847 ) taille 22 mm, vue apicale .

 

P1060888Ambitus, les tubercules ambulacraires diminuent juste au dessus, les tubercules interambulacraires sont gros et le cercle scrobisculaire n' est pas complet .

 

P1060886                                                         Vue du dessous .

 

 

Sources A.Vadet : Les oursins du Bathonien et du Bajocien de Normandie .

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Oursins Bathonien
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 17:30

Cidaropsis minor ( Agassiz, 1840 ) .

Genre Cidaropsis Cotteau, 1863 .

Ordre : Hemicidaroida

Famille : Hemicidaroidae

Etage : Bathonien supèrieur .

 

Petit oursin régulier facile à reconnaître. Il possède des aires interambulacraires portant des tubercules (cinq en moyenne ) très espacés . Le diamètre n'excède pas 20 mm, il possède également une granulation abondante . Les radioles de C.minor sont en forme de massue et presque aussi grosses que l'oursin lui même . On rencontre Cidaropsis minor dans les lentilles à échinodermes ainsi que dans les Caillasse de Basse Ecarde .


P1060882

   Cidaropsis minor (Agassiz 1840), vue apicale, diamètre : 12 mm, provenance Luc sur Mer 14 .

 

P1060835                                                           Vue du dessous .

 

P1060838Vue ambitale, zone ambulacraire et interambulacraires, tubercules perforés non crénelés, granulation importante .

 

 


source MNHN .  Lambert & Jeannet 1928 .

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Oursins Bathonien
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:25

Psephechynus microcyphus ( Wright, 1857 ) .

Ordre : Echinoida Claus, 1876 .

Famille : Stomechinidae Pomel, 1883 .

Genre : Psephequinus Pomel, 1883 .

 

P. microciphus est un petit oursin régulier à tubercules nombreux et inégaux, sa taille est en moyenne de 12 à 15 mm, on le trouve dans les lentilles à échinodermes du Bathonien supérieur du Nord de Caen ainsi que dans les Caillasses de Basse Ecarde .

P1060753Vue apicale de Psephequinus microcyphus ( Wright, 1857 ) diamètre : 14 mm x 9 mm .

 

P1060752                                    Vue ambitale, nombreux tubercules inégaux .

 

P1060750                                                  Vue du dessous (bouche).

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Oursins Bathonien
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 18:10

Oursins irréguliers

 

Hyboclypus gibberulus ( Agassiz, 1839 ) .

Ordre : Galeropygida, Mintz, 1968 .

Famille : Galeropygidae Lambert, 1911 .

Genre : Hyboclypus Agassiz, 1839 .


Oursins commun dans le Bathonien de Normandie, l'exemplaire ci-après provient du Bathonien moyen du Bessin .

c'est un oursin de taille moyenne, l'anus est placé au fond d'un profond sillon sur le dessus . La bouche se situe en dessous dans le tiers antérieur . Sa forme générale est ovales, les aires ambulacraires sont étroites .

 

P1060743

                                                              Vue apicale .

 

P1060744                                                                  Vue orale


P1060746                                                               Vue ambitale


P1060745

                              Vue arrière sur le périprocte bien au fond du sillon .

 

P1060747                      Vue avant, on distingue les pores en grand nombre à la base .

Repost 0
bajocien14 bajocien14 - dans Oursins Bathonien
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 16:10

 

 

Oursins fossiles réguliers

Genre Hemicidaris Agassiz , 1838 .

Famille : Hemicidaridae Wright, 1857 .

Hemicidaris luciensis d'Orbigny 1850 . Bathonien supérieur de Luc sur Mer 14 .

 

Qui n'a pas dans sa collection de fossiles cet oursin de taille moyenne et peu granuleux que l'on trouve en relative abondance dans la région de Luc sur Mer sur la cote Normande mais aussi dans les terres ou il abonde dans les lentilles à echinodermes . Sur la plage de Luc sur Mer on le rencontre dans les marnes grises de l'estran ainsi que dans la falaise " interdit de marcher au pied des falaises qui sont instables" là, il forme des poches de quelques mètres, on le récolte souvent avec ses radioles en connection , la lanterne d'Aristote est quelques fois conservée .

P1060696                                                L'image parle d'elle même !!!

 

P1060614

Hemicidaris luciensis d' Orbigny 1850 , le plus gros de ma collection, 42 mm , à ce stade il y a 9 tubercules interambulacraires . Les plus gros spécimens approchent les 50 mm de diamètre mais ils  restent l'exception !

P1060615

                Vue sur l'appareil apicale, on distingue deux plaques suranales .

 

Les images qui suivent vous montre les détails permettant la lecture d'un oursin régulier tel que Hemicidaris. Tout d'abord il est important de distinguer le haut (dessus) du bas (dessous), moins facile sur un Cidaris sans son appareil apicale . La flèche verte indique la zone ambulacraire, il y en a cinq (normalement), les jaunes indiquent les tubercules mamelonnés, percés et crénelés . La flèche rouge indique la zone interambulacraire :  au nombre de cinq également . La flèche bleue indique les  pores .  

La flèche marron indique les tubercules ambulacraires ambitaux .

       

P1060644

Les tubercules des zones interambulacraires se réduisent à l'approche du péristome (bouche) de façon plus importante qu'à l'approche de l'appareil apicale .

 

P1060661

Appareil apicale ,  flèche jaune : Anus ou Periprocte . Flèches rouges, cinq plaques oculaires, elles se trouvent à la naissance des zones ambulacraires . Flèches vertes : cinq plaques génitales avec chacune un orifice génital, celle qui se trouve à 2 heures comporte une multitude de petites perforations (plaque madréporite) qui permettent à l'eau de mer de pénétrer le système aquifére de l'oursin, il assure la circulation de l'eau dans l'oursin permettant entre autre la respiration .

 

P1060622Hemicidaris vu du dessous, emplacement de l'appareil masticateur de l'oursin . n°701

 

                                              P1060631

Dents de la lanterne d'Aristote à l'intérieur du test d'Hemicidaris provenant d'une lentille à échinodermes .

 

P1060632                                                Lanterne d'Aristote en place .

 

Chez les Hemicidaris les radioles sont trés longues, en voici un exemple, longueur 70 mm, provenance Luc sur Mer 14 .

P1060660         l'oursin lui, provient de Bieville Beuville 14, et mesure 27 mm de diamètre .

 

P1060619

                                             Hemicidaris luciensis, diamètre : 37 mm

P1060617

 

                                                                       vue apicale.

 

P1060636

Hemicidaris luciensis avec trois plaques suranales, flèche rouge, flèche verte : pores .

 

P1060628

Il arrive quelques fois que l'on découvre des individus ayant des pathologies divers, en voici un exemple significatif .

                                                                                                                                                     

Enfin, il y a la reproduction, les oursins sont soit mâles, soit femelles et pour la grande majotité, le sexe ne se distingue pas de l'exterieur. Pendant la pèriode de reproduction, ils émettent leurs semences et la fécondation a lieu dans l'eau .

  pour en savoir plus : link

ci dessous vidéo reproduction des oursins

 

 

Repost 0

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • BAJOCIEN14.COM
  • : site dédié aux fossiles, Bajocien en particulié, Ammonites, Gastropodes etc.. vous y trouverez des articles sur le Bajocien et divers, des albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux de ma collection.Ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions .
  • Contact

images

Photos gratuites et libres de droits pour un usage personnel, pour tout autre usage faire un lien vers mon site en utilisant cette bannière :

logo 2 - Copie


bajocien14

Recherche

Communauté Les Bajocasses