Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 11:18
Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

Ammonite macroconque, son microconque est un Oecoptychius.

Genre : Phlycticeras Hyatt 1893

Sous-famille : Phlycticeratinae Spath 1925

Famille : Strigoceratidae Buckman 1924.

 

Position : Bathonien inférieur , zone à Zigzag, sous zone à Macrescens.

 

Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

Ammonite discoïde, (oxycône) à ombilic ouvert, mur ombilical tranchant, elle est ornée de stries peu marquées et de côtes secondaires  qui se prolongent sur la carène formant ainsi une ornementation. Les côtes primaires sont moins marquées et désordonnées. La carène est plus développée que sur les Strigoceras.

Taille réelle : 85 mm, manque les 4/5 ème de la chambre d'habitation.

Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

Sur cette photo, on distingue bien cette ornementation caractéristique.

Provenance : Bathonien inférieur des Amognes - Nièvre 58.

Même si ce spécimen est incomplet, il n'en est pas moins intéressant par la présence partielle de sa carène.

 

Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

Croquis de l'ammonite type : Phlycticeras dorsocavatum (Quenstedt 1857).

 

 

Merci à Chantal Mars pour cet échange.

 

Sources : Schweigert et Al (1998-2003).

Neue Nachweise von Phlycticeras und Qecoptychius (Ammonitina: Strigoceratidae: Phlycticeratinae).2003.  Günter Schweigert. Gerd Dietl. Volker Dietze.

Ammonite en cour de préparation.

Ammonite en cour de préparation.

Partager cet article

Repost0
22 février 2018 4 22 /02 /février /2018 10:43
Itinsaites (Itinsaites) gracilis

Itinsaites (Itinsaites) gracilis. Westermann 1954. [m].

Famille : Stephanoceratidae

Sous famille : Stephanoceratinae

Itinsaites (Itinsaites) gracilis

Bajocien inférieur, zone à Humphriesianum.

Taille réelle : 66 mm x 25 mm

Provenance Calvados 14.

Partager cet article

Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 11:08
Phaulostephanus diniensis

Phaulostephanus cf. diniensis. Pavia 1983. [M].   (suite).

Genre Phaulostephanus Buckman,1927.

Famille: Stephanoceratidae Pavia 1983.

Coquille de petite à moyenne dimension (D maxi 70 mm), plane et serpenticone à ombilic ouvert dont on distingue un premier stade coronatiforme à section subrectangulaire, le  dernier tour est circulaire, côtes primaires subradiales et espacées avec un petit  tubercule au point de bifurcation des côtes. Côtes secondaires rectiradiées, bifurquées ou trifurquées. La loge d'habitation occupe les 5/7 ème du dernier tour qui porte un péristome simple.

Position : Bajocien inférieur, zone à Humphriesianum.

 

Phaulostephanus diniensis

Phaulostephanus cf. diniensis. Pavia 1983.

Voici les deux morphes de l'espèce diniensis, Macroconque et microconque. On distingue le rapport morphologique évident dans les tours ombilicaux entre ces deux spécimens, leurs ornementation est identique, le changement s'opère dans le dernier tour, les côtes sont plus fines et plus nombreuses sur le macroconque qui a un péristome  simple, celui du microconque porte deux apophyses jugales.

Macroconque: 38 mm x 13,5 mm

microconque:  26 mm x 10 mm

Provenance des deux spécimens : Maizet 14 (fouille 2010).

 

 

merci à G Pavia pour son aide précieuse à la détermination.

 

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 16:40
Phaulostephanus diniensis

Phaulostephanus diniensis. Pavia 1983. [m]

Genre Phaulostephanus Buckman,1927.

Famille: Stephanoceratidae

Position: Bajocien inférieur, zone à Humphriesianum.

Taille réelle : D 26 mm x 10 mm

 

Maizet 14

Phaulostephanus diniensis

Phaulostephanus diniensis. Pavia 1983. [m].

Taille réelle : D 26 mm x 10 mm

Provenance: Maizet 14. (fouille, 2010).

 

 

Merci à G Pavia pour son aide à la détermination.

Partager cet article

Repost0
16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 11:41
Cadomites sp

Cadomites sp [M].

Famille : Stephanoceratidae Neumayr 1875.

Sous famille Cadomitinae Westermann, 1956.

Genre Cadomites Munier-Chalmas 1892.

Spécimen provenant de la zone à Parkinsoni des environs d'Evrecy 14.

Cadomites sp
Cadomites sp

Zone à Parkinsoni, comme on le distingue sur cette photo, les oolithes sont plus grosses et irrégulièrement réparties.

Taille réelle : 50 mm x 26 mm.

Partager cet article

Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 11:23
Itinsaites (Itinsaites) maskei.

Itinsaites (Itinsaites) maskei. Westermann 1954.

Famille : Stephanoceratidae

Sous famille : Stephanoceratinae

Exemplaire de petite taille provenant de Maizet 14 (fouille 2010).

D. 30 mm x ép 13,5 mm

Itinsaites (Itinsaites) maskei.

Itinsaites (Itinsaites maskei). Westermann 1954.

Partager cet article

Repost0
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 13:45
Chondroceras microconque

Chondroceras evolvescens microconque.

Taille réelle : D 18 mm x ép 11 mm.

Bajocien inférieur, zone à Humphriesianum, sous zone à Romani.

Provenance Maizet 14 (fouille 2010).

Chondroceras microconque

Chondroceras evolvescens ( M) Waagen 1867.

Genre : Chondroceras Mascke 1907 .

Famille : Sphaeroceratidae Buckman 1920.

Zone à humphriesianum, sous zone à Romani, banc à Chondroceras.

Taille réelle : 43 mm x 23 mm

Provenance Evrecy 14

Chondroceras microconque

Partager cet article

Repost0
6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 11:37
Strigoceras languidum

Strigoceras languidum (Buckman 1924). [M].

Famille Strigoceratidae Buckman 1924.

Position: Bajocien inférieur, zone à Propinquans (ex zone à Sauzei).

Taille de cet individu juvénile  : D 30 mm (sans sa loge d'habitation) x ép 7 mm.

Strigoceras à ombilic très étroit, à ce stade le sillon ventral n'est pas marqué.

Provenance Calvados 14.

 

 

Partager cet article

Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 11:34
Normannites immutans

Normannites immutans. Pavia 1983.

Genre: Stephanoceras Waagen, 1869.

Famille: Stephanoceratidae Neumayr 1875.

Position: Zone à Humphriesianum, sous zone à Blagdeni.

Taille du spécimen présenté : D  40 mm x ép moyenne 13 mm

Provenance: Maizet 14 (fouille 2010).

Normannites immutans

Normannites immutans. Pavia 1983. [m].

Coquille évolute, avec un stade coronatiforme limité aux tours internes ; les deux derniers tours du phragmocône ont une section subrectangulaire avec de hauts murs ombilicaux, des fronts arrondis et un ventre bombé, la chambre d'habitation est  proportionnellement plus étroite et plus haute que les tours précédents.  les tours internes sont ornés de côtes primaires denses et portant un petit tubercule; avec l’ontogenèse les primaires diminuent proportionnellement en nombre.
Le dernier tour est orné de fortes côtes légèrement sinueuses, qui bifurquent à mi-hauteur; Le point de bifurcation porte un tubercule épineux, les secondaires sont bifurquées à trifurquées et traversent le ventre sans interruption. Le péristome porte des apophyses jugales.

Partager cet article

Repost0
2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 13:57
Sphaeroceras talkeetnanum

Sphaeroceras talkeetnanum. Imlay 1962.

Sphaeroceras Bayle, 1878.

Sphaeroceratidae Buckman 1920.

Le phragmocône est globulaire à un stade précoce,  ombilic extrêmement petit, presque fermé et portant une nodosité visible sur le bord ombilical, ventre parfaitement arrondi; près de l'extrémité de la chambre d’habitation, la largeur du tour est plus fortement contractée que chez S.brongnarti, tandis que la hauteur du tour est moindre, de sorte que l'ouverture est plus grande et plus étroite et les coquilles adultes moins globulaires et globuleuses. Les côtes sont  nettes, légèrement arquées et constamment bifurquées sur des spécimens jusqu'à 13 mm de diamètre; les spécimens plus gros peuvent avoir quelques secondaires libres supplémentaires, la constriction terminale est constamment précédée d'un collier évasé fort et saillant, qui est beaucoup plus net, plus grand et plus étroit que celui de S. brongniarti, ces différences, même peu visibles au premier abord, sont néanmoins assez constantes et justifient la distinction de S. brongnarti à un niveau déterminé.
Mais pour la plus petite taille, ces spécimens montrent un bon accord avec l'holotype, qui provient du  Bajocien d'Alaska.


 

 

Position : Bajocien supérieur, zone à Niortense, on la trouve également dans la zone à Garantiana du Bessin, Calvados.

 

 
Sphaeroceras talkeetnanum

Provenance du spécimen : Maizet 14 (fouille 2013).

Taille réelle : 29 mm x 23,5 mm

 

Source : Sturani 71

AMMONITES AND STRATIGRAPHY OF THE "POSIDONIA ALPINA ~~ BEDS
OF THE VENETIAN ALPS
(MIDDLE JURASSIC, MAINLY BAJOCIAN).

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : BAJOCIEN14.COM
  • : à propos de se site, il est dédié aux fossiles, à leurs descriptions, leurs études, à la façon de les mettre en valeur. Les fossiles du Bajocien y sont traités en particulier. Je décris les ammonites, les gastropodes et différents mollusques de ce niveau mais pas que, vous y trouverez des articles sur différentes espèces de fossiles, des fiches descriptives, de nombreux albums sur tout ce qui touche les fossiles et les minéraux, je vous présente ainsi ma collection. Ce site est ouvert à tout ceux qui veulent faire partager leurs passions. Vous pouvez participer en m'envoyant les photos des fossiles que vous désirez faire connaitre, je peux également vous aidé à identifier vos fossiles, alors n'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

images

 

Recherche

Communauté Les Bajocasses